Mon avis sur le Made in France (et pas que..)

projETBAN4

S’il y a actuellement un argument commercial qui est mis en avant c’est le fabuleux :Made in France : fabriqué en France, mais pas que….  (il y a aussi le côté écologique mais j’y viendrais  dans un autre article). Chez TODAMI nous avons fait le choix de le mettre en avant aussi mais pas plus que ça. Et vous me demanderez pourquoi ? (Sinon vous avez déjà décroché). Premièrement mis à part les labels locaux, la plupart sont payants et très durs à obtenir pour des petites structures (ou pas mais on s’en fout un peu pour le moment). Et en y regardant d’un peu plus près sur ce que dit la loi : L'origine non préférentielle permet d’établir la « nationalité » d’un produit quand des facteurs de production provenant de plusieurs pays interviennent : composants, matières premières et diverses étapes de la fabrication. En résumé, le produit prend l’origine du pays où il a subi la dernière transformation substantielle.

Exemple : une marque X (pas le droit de la citer mais un cas réel) de lingerie créée des modèles pour femmes dans ses bureaux de Pontoise, les faits produire en Inde (le gros de l’assemblage) finition, pose de dentelle et broderie en Poitou. Ça y est c’est du made in F…. Heureusement que toutes les marques françaises n’usent pas de cette technique. Incontestablement l’argument d’un soutien national à l’économie va favoriser l’acheteuse à choisir cette marque à tort ou à raison ? Je suis partagé sur ce cas (qui n’est pas isolé le tee-shirt à poche ou sérigraphié je n’en parle pas) à prix équivalent d’un autre industriel : oui pourquoi pas ? Mais à choisir avec une marque Italienne artisanale qui fabrique de A à Z dans la banlieue de Milan et bien non ! Oui chez TODAMI on se sent Européen et Artisan c’est normal car tous nos voisins ont aussi une richesse et un savoir-faire. Et pour chaque produit la durabilité et surtout la méthode de fabrication est à prendre en compte ? Comparer le travail d’une structure artisanale et celui d’un industriel (français aussi d’ailleurs) apparaît comme une hérésie. Même s’il est vrai que le but est le même : Vendre ses créations. Mais le cheminement et les méthodes employés pour y parvenir sont radicalement opposés. La production artisanale est composée de phases qui définissent le prix du produit : le travail de l’homme, le coût des matières premières, de sa structure et sa marge (Il faut qu’il mange malgré tout !!) l’industriel inclura de nombreux autres paramètres : communication, intermédiaires, distributeurs etc…Et au final le prix de fabrication et de conception ne représente qu’un pourcentage mineur du prix final. Donc imaginer que lorsque Made in France apparaît sur un vêtement quelqu’un est en train de bosser dans un atelier avec un salaire décent, des avantages sociaux, l’attention du détail et l’originalité du produit. Ce n’est pas garanti aujourd’hui ! Evidemment l’économie nationale s’en porte mieux. C’est pourquoi à la production de masse il semble citoyen et humain (plutôt que de favoriser un label) de choisir l’artisanat ! Car non le « fabriquer en France » =travail Artisanal et le « fabriquer partout ailleurs » =atelier clandestin ou travail d’enfants. L’artisanat c’est l’originalité, la créativité en faibles séries ……J’attends vos retours et avis sur le sujet !

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,